www.faune-ain.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Vipère aspic 19-21
       - 
Lézard des souches 20-23
       - 
Mésange noire 2021
       - 
Cassenoix moucheté 21-22
       - 
Alouette des champs 21-22
       - 
Pinson du Nord 21-22
       - 
Harle bièvre 21-22
       - 
Sarcelle d'hiver 21-22
       - 
Rat des moissons 20-22
       - 
Ecureuil roux 20-21
       - 
Grenouille agile 21-22
       - 
Paon du jour 2021
       - 
Aïolope automnale 20-22
       - 
Frelon asiatique 20-22
       - 
Mante religieuse 21-22
 - 
Les galeries
Actualité , aide et statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste de la biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Mode d'emploi
Etudes et réseaux
Vie associative
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 240
 
lundi 22 novembre 2021
Mammifères
Étude de la mortalité routière : nous avons besoin de vous !
posté par Bernard Sonnerat
 
samedi 23 octobre 2021
Pour une agriculture vivante - Faites un don
posté par Bernard Sonnerat
 
samedi 23 octobre 2021
Le bulletin LPO Info AuRA n°2 est disponible . Bonne lecture
posté par Bernard Sonnerat
 
mercredi 20 octobre 2021
Oiseaux
UNE ESPECE D'OISEAU SUR CINQ EST MENACEE D'EXTINCTION EN EUROPE

BirdLife international, dont la LPO est le représentant officiel en France, a publié une mise à jour de la Liste rouge européenne des oiseaux menacés, pour lesquels la situation continue de s’aggraver.

Diffusée pendant que se déroule la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (COP 15), cette Liste rouge examine le risque d'extinction régionale de 544 espèces d'oiseaux dans plus de 50 pays en Europe. Réalisée à partir de données collectées par des milliers d'experts et de bénévoles, notamment en France par la LPO, il s'agit de la quatrième évaluation coordonnée par BirdLife International après les éditions publiées en 1994, 2004 et 2015.

Le risque d'extinction de chaque espèce est ainsi évalué selon plusieurs catégories en appliquant la méthodologie de l'Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) : Préoccupation mineure (LC), Quasi menacée (NT), Vulnérable (VU), En danger (EN), En danger critique (CR), Éteinte à l’état sauvage (EW), Complètement Eteinte (ER).

Les conclusions de l'étude sont très inquiétantes:

  • 1 oiseau sur 5 en Europe est menacée (CR, EN ou VU) ou quasi menacée (NT) d'extinction, soit 106 espèces au total
  • 1 espèce d'oiseau sur 3 en Europe a décliné au cours des dernières décennies
  • 3 espèces supplémentaires se sont éteintes au niveau européen depuis 2015 (Bruant à calotte blanche, Turnix d’Andalousie, Syrrhapte paradoxal)
  • Les oiseaux marins, les limicoles et les rapaces sont les groupes les plus menacés qui déclinent le plus rapidement en Europe et les espèces migratrices sont parmi les plus affectées
  • Les milieux marins, ainsi que les terres agricoles, les zones humides et les prairies sont les habitats qui abritent les espèces les plus menacées.

Les principaux facteurs de l’effondrement des populations d'oiseaux sont identifiés : artificialisation des sols à grande échelle, pratiques agricoles intensives et utilisation massive de pesticides, surexploitation des ressources marines, pollution des milieux naturels, gestion forestière non durable, développement des infrastructures de transport et d’énergie (réseau routier, lignes électriques, éoliennes, etc.), chasse et braconnage d’espèces en mauvais état de conservation.

L’un des rares motifs de satisfaction dans cette nouvelle Liste Rouge européenne est que la mise en œuvre de programmes ciblés fonctionne pour sauver certaines espèces. Par exemple le Milan royal, le Gypaète barbu et le Percnoptère d’Egypte voient leur statut s’améliorer grâce aux plans nationaux d’actions de l’Etat Français ou aux projets LIFE de l’Union Européenne consacrés à leur sauvegarde, et auxquels la LPO participe.

Pour Allain Bougrain Dubourg : « Cette étude démontre une nouvelle fois l’urgence d’agir pour restaurer la biodiversité. En raison de la sensibilité des oiseaux à toute modification de leur environnement, ils constituent des indicateurs particulièrement pertinents pour évaluer la santé de notre planète. Tous les êtes vivants sur Terre sont interdépendants ; donc lorsque les oiseaux sont en péril, nous sommes tous en danger. »

 

Contact presse :  Yves Vérilhac, directeur général LPO France : 06 76 65 61 10

posté par Bernard Sonnerat
 
jeudi 30 septembre 2021
Oiseaux
La Talève sultane s'installe en Dombes... 70 oiseaux recensés...
posté par Bernard Sonnerat
 
dimanche 26 septembre 2021
Oiseaux
Un conquérant de 10 grammes