www.faune-ain.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Vipère aspic 19-21
       - 
Lézard des souches 20-23
       - 
Hibou moyen-duc 2021
       - 
Mésange noire 2021
       - 
Alouette lulu 2021
       - 
Cincle plongeur 2021
       - 
Rougequeue à front blanc 2021
       - 
Coucou gris 2021
       - 
Oedicnème criard 2021
       - 
Pic épeichette 2021
       - 
Ecureuil roux 20-21
       - 
Grenouille agile 21-22
       - 
Argus vert 2021
       - 
Paon du jour 2021
       - 
Aïolope automnale 20-22
       - 
Ascalaphe soufré 2021
       - 
Cercopis vulnerata 2021
 - 
Les galeries
Actualité , aide et statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste de la biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Mode d'emploi
Etudes et réseaux
Vie associative
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 228
 
vendredi 18 juin 2021
Inventaire dans les ZNIEFF !
posté par Alexandre Roux (pro)
 
lundi 7 juin 2021
Oiseaux
Atlas Oiseaux de France - où et que rechercher en juin ? - compléments
posté par Benoit Feuvrier
 
jeudi 3 juin 2021
Oiseaux
Atlas Oiseaux de France - où et que rechercher en juin ?

Où prospecter en juin ? 

Après plusieurs mois d'enquête atlas, les zones méritant une prospection accrue se confirment nettement. Au premier rang de celles-ci, le nord du Val de Saône et de la Bresse sont très largement déficitaires: des carrés 10x10 km à 8, 20 ou 27 espèces sont très clairement  sous prospectés et c'est sur ceux-ci que l'effort devra porter maintenant. Ensuite, tous les carrés limitrophes avec d'autres départements (à l'exception des marais de Lavours et de l'Etournel) comptent un nombre parfois très  faible d'espèces. Certes, ces carrés ont souvent une superficie assez faible dans notre département et toute comparaison est dès lors difficile mais il est évident que des carrés à 2, 8 et 11 espèces dans le Pays de Gex ou 3 espèces dans le Val de Saône hébergent plus d'espèces. Pour autant, pour certains d'entre eux, mais pas tous, la prospection hors des limites départementales vient atténuer ces déficits. 

Que chercher en juin ?

Pour bon nombre d'espèce de passereaux, les parents ont charge de famille et leurs manifestations territoriales sont fortement réduites.

Partout, les différentes espèces de grèbes couvent ou élèvent leurs poussins et c'est donc un bon moment pour estimer leurs populations (données à communiquer à M. Benmergui dans le cadre de l'enquête Limat). Chez les Ardéidés, c'est la fin des chants pour le Butor étoilé mais la pleine saison de ceux de Blongios. C'est aussi l'apogée de la fréquentation des colonies arboricoles ou en roselières des autres espèces qui peuvent être potentiellement accompagnés de spatules ou d'ibis falcinelles. Si la reproduction des oies cendrées touche bientôt à sa fin, celle des autres Anatidés (tous concernés par l'enquête Limat) est bien lancée et des observations minutieuses (de préférence dans les deux heures précédant le coucher du soleil lorsque le couvre-feu sera levé) permettront d'estimer les populations et/ou de contacter des espèces peu fréquentes dans nos contrées : sarcelle d'été, sarcelle d'hiver, canard souchet, canard pilet, fuligule nyroca.

Dans les milieux boisés, grâce aux allers-retours des adultes, il faut rechercher les sites de reproduction (mieux vaut une observation à distance si possible en surplomb qu'une recherche des aires depuis le sol) des rapaces diurnes: Bondrée apivore, Milans noir et royal, Circaëte, Autour des palombes, Buse variable, Aigle royal.  La même technique peut s'appliquer en plaine dans les roselières et les milieux cultivés pour les trois espèces de busards, le Busard cendré étant devenu bien rare, et conduire éventuellement à des mesures de sauvegarde des oeufs ou poussins.

Juin est peut-être le meilleur mois pour observer les familles de Gallinacés : Perdrix grise (apparemment disparue comme reproductrice dans l'Ain) et rouge, Faisans de Colchide et vénéré.

C'est aussi au cours de ce mois que les cailles et, bien plus localement, les râles des genêts chantent le plus et les douces soirées et débuts de nuits sont propices à leur repérage.

Dans les zones humides, parfois de très petite étendue, les poussins de la tardive Poule d'eau ont désormais éclos.

En Dombes, la recherche des colonies d'Echasses (enquête Limat) , de Laridés (Mouette rieuse, Guifette moustac) (enquête Oiseaux marins) permettra de voir comment ces espèces se sont adaptées aux inondations de début mai.

C'est la pleine période de reproduction de la Tourterelle des bois et juin nous permettra d'évaluer la situation de l'espèce dans l'Ain.

 

En juin, méfiez-vous du début de l'erratisme postnuptial de plusieurs espèces de limicoles, laridés, Corvidés, du Grand Cormoran et du Martin-pêcheur;  aussi, et n'accordez des codes atlas que si vous êtes sûr que votre observation en mérite un.

Profitez de la fin du couvre-feu le soir pour rechercher les petits ducs et les engoulevents  dans les milieux qui semblent favorables: une bonne surprise est peut-être à attendre! Si la croûle décline en juin, la recherche des bécasses reste encore bien possible.

Les jeunes huppes s'envolent généralement en juin et les groupes familiaux sont alors facilement détectables. Les guêpiers et les hirondelles de rivage forment des ballets incessants sur leurs sites de reproduction, ce qui les rend bien visibles. Par contre, même sur leurs colonies, les grives litornes s'avèrent bien discrètes! Les rousserolles sont en charge de famille et sont assez facilement repérables alors: Effarvatte et Turdoïde (plus localisée) en plaine, Verderolle dans les zones fraîches sur le relief. Situation similaire pour les pies-grièches écorcheurs.

Bien souvent, vous emploierez bien votre temps en prospectant par temps calme aux premières heures du jour et lors de celles qui précèdent et suivent immédiatement le coucher du soleil. Le reste de la journée, surtout lors de journées chaudes sera peu rentable pour les oiseaux mais pourra être consacré à la recherche d'autres groupes tels que les insectes.

 

Responsable départemental LIMAT: M. Benmergui- maurice.benmergui@orange.fr

Responsables départementaux enquête oiseaux marins: A. Bernard- alain.bernard711@orange.fret P. Crouzier- pierre_crouzierfr@yahoo.fr

Responsables départementaux de l'atlas: M. Benmergui, A. Bernard, L. Braz- faulo19@hotmail.com  et B. Feuvrier benoitfeuvrier@hotmail.com

posté par Benoit Feuvrier
 
dimanche 30 mai 2021
Oiseaux
Oiseau de France en ligne , le nouveau portail dédié à l'Atlas des oiseaux de France
posté par Bernard Sonnerat
 
mercredi 19 mai 2021
Observation du camp militaire de la Valbonne
posté par Francisque Bulliffon
 
lundi 3 mai 2021
Oiseaux
Chasse au Grand tétras : la justice sanctionne lourdement l'Etat !
posté par Bernard Sonnerat
 
vendredi 30 avril 2021
Oiseaux
Atlas des Oiseaux de France : Que rechercher en mai ?
posté par Benoit Feuvrier
 
mercredi 31 mars 2021
Oiseaux
Atlas Oiseaux de France : Que rechercher en avril?
posté par Bernard Sonnerat
 
mardi 23 février 2021
Oiseaux
Atlas des Oiseaux de France Webinaire national
posté par Alexandre Roux (pro)
 
samedi 20 février 2021
Reptiles
Tous les serpents enfin protégés !
posté par Bernard Sonnerat
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 228

Ligue pour la Protection des Oiseaux AIN
email: ain@lpo.fr
5 rue Bernard Gangloff - 01160 Pont d'Ain
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021