www.faune-ain.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Vipère aspic 19-21
       - 
Lézard des souches 20-23
       - 
Hibou moyen-duc 2021
       - 
Mésange noire 2021
       - 
Alouette lulu 2021
       - 
Cincle plongeur 2021
       - 
Rougequeue à front blanc 2021
       - 
Coucou gris 2021
       - 
Oedicnème criard 2021
       - 
Pic épeichette 2021
       - 
Ecureuil roux 20-21
       - 
Grenouille agile 21-22
       - 
Argus vert 2021
       - 
Paon du jour 2021
       - 
Aïolope automnale 20-22
       - 
Ascalaphe soufré 2021
       - 
Cercopis vulnerata 2021
 - 
Les galeries
Actualité , aide et statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste de la biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Mode d'emploi
Etudes et réseaux
Vie associative
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 223
 
lundi 3 mai 2021
Oiseaux
Chasse au Grand tétras : la justice sanctionne lourdement l'Etat !
posté par Bernard Sonnerat
 
vendredi 30 avril 2021
Oiseaux
Atlas des Oiseaux de France : Que rechercher en mai ?

Mai est marqué par la fin de la migration prénuptiale et voit donc le retour des migrateurs les plus tardifs: Blongios nain, Crabier chevelu, Bondrée apivore, ¨Rêle des genêts, Caille des blés, Tourterelle des bois, Engoulevent d'Europe, Guêpier, Monticole de roche, Pies-grièches, Hypolaïs polyglotte, Rousserolles, Bruant ortolan. C'est donc le mois parfait pour les recherches en vue de l'atlas des oiseaux nicheurs, d'autant plus que les restrictions de déplacements doivent être levées au début du mois.

 

Où chercher?

Même si les 'trous' de prospection se comblent un peu, le nord de la Bresse et du val de Saône sont encore largement sous prospectés, comme apparaissent, dans une moindre mesure, le Pays de Gex, les Crêts du Jura et la région d'Oyonnax. Toutefois, pour toutes les mailles 10x 10 km, le nombre d'espèces présentes est loin d'avoir atteint le niveau de l'atlas régional rhônalpin durant l'enquête 1995-1997 et un effort soutenu doit encore être largement mené.

 

Quand chercher?

L'augmentation de la durée du jour et l'apparition de la chaleur font que les deux heures suivant le lever du soleil et les deux heures précédant son coucher sont les plus favorables à la détection des oiseaux. Lorsque le couvre-feu actuel sera levé (début juin ou un peu avant espérons le), profitez donc de ces créneaux horaires pour chercher les oiseaux nicheurs et profitez du reste de la journée pour d'autres activités naturalistes (botanique, entomologie).

 

Que chercher?

S'il faut encore faire attention à des migrateurs en escale hors de leurs sites de reproduction future (Traquet motteux, Tarier des prés, Rousserolle verderolle, etc), presque toutes les observations d'oiseaux se rapportent à des nicheurs potentiels et la tâche est immense. Partout, il faut veiller à respecter les propriétés privées, les réserves et, bien sûr, accorder la priorité absolue à ne pas déranger les oiseaux en cette période cruciale.

 

Dans le Val de Saône, il faut commencer à rechercher les cantonnements des cailles et des râles de genêts, devenus bien rares, voire ceux des barges à queue noire.

En Dombes, la cohorte des oiseaux plus ou moins directement liés aux étangs est immense et le champ des recherches est très large: colonies de Laridés, oiseaux paludicoles (Butor, Blongios, Héron pourpré, locustelles, rousserolles, Phragmite des joncs, Bruant des roseaux, éventuellement Gorgebleue), premières familles d'Anatidés, colonies de hérons arboricoles (Héron cendré, Bihoreau, aigrettes) au sein desquelles il faut aussi rechercher les spatules et très éventuellement les grands cormorans. P

En Plaine de l'Ain, les premiers poussins d'oedicnèmes apparaissent dans les rares milieux encore favorables. Des points d'écoute à intervalles réguliers le soir permettront peut-être de détecter un mâle chanteur de Canepetière et, qui sait, une micro population. C'est dans les gravières et au bord de l'Ain, qu'il faut rechercher les petits gravelots et les colonies d'hirondelles de rivage et de guêpiers. Pour cette espèce, de nombreux oiseaux erratiques ou encore migrateurs peuvent être mentionnés un peu partout tout le mois.

Sur le relief, chercher les pies-grièches écorcheurs et, dans les zones de mégaphorbiaie, les rousserolles verderolles apporte chaque année son lot de surprises, bonnes ou mauvaises, avec parfois en supplément un râle des genêts cantonné provisoirement. Dans les zones de falaises, s'épanouissent les hirondelles de rochers et les martinets à ventre blanc. C'est là qu'il faut rechercher les faucons pèlerins et la petite (mais en expension) population d'aigles royaux.

Sur les Crêts du Jura, maintenant pleinement accessibles après la fonte des neiges (mais où les restrictions d'accès sont encore nombreuses), la question annuelle est: y a t-il des monticoles de roche et combien? On peut aussi espérer (seulement?)' rencontrer des pics tridactyles, des venturons montagnards, des sizerins, voire des accenteurs alpins mais ces derniers ne semblent plus s'y reproduire depuis longtemps!

Dans les zones favorables, le coucher du soleil (avec les réserves précédentes sur le couvre-feu) peut être mis à profit pour écouter les petits ducs et les engoulevents (pelouses sèches peu densément arborées du Revermont, du bas-Bugey ou de la Plaine de l'Ain) et les bécasses des bois (boisements plutôt situés sur le relief) et découvrir d'étranges ambiances où la vie palpite avant de laisser la place au silence.

En dehors de ces lieux emblématiques du département, l'avifaune dite banale n'en présente pas moins un grand intérêt et chaque contribution à sa connaissance est reçue avec reconnaissance.

Si vous êtes impliqués dans ces protocoles, pensez aussi à effectuer vos STOC, EPOC, EPOC ODF, LIMAT.

Les responsables départementaux des différents aspects de l'enquête atlas (adresses courriels ci-dessous) répondront toujours avec plaisir à vos questions et vous apporteront toutes les précisions en cas de doutes, comme ceux relatifs à un code atlas par exemple.

Enfin, mai est appelé le 'mois des raretés' dans le milieu ornithologique. Chaque année apporte son lot, plus ou moins étoffé, de migrateurs rares, souvent d'origine orientale ou nordique: faucons kobez, chevaliers stagnatiles, bécasseaux divers, sternes, guifettes, mouettes et goélands inhabituels, bergeronnettes printanières de différentes sous-espèces, alouettes calandrelles ou calandres, pipits à gorge rousse. Pour vous en mettre plein les yeux, il n'existe qu'une seule solution: SORTEZ!

 

Responsable départemental LIMAT : M. Benmergui <maurice.benmergui@orange.fr>

Responsable départemental STOC : F. Bulliffon <francisque.bulliffon@lpo.fr>

Responsables départementaux EPOC, EPOC ODF et Atlas général: L. Braz <faulo19@hotmail.com>, B. Feuvrier <benoitfeuvrier@hotmail.com> et A. Bernard alain.bernard711@orange.fr

posté par Benoit Feuvrier
 
mercredi 31 mars 2021
Oiseaux
Atlas Oiseaux de France : Que rechercher en avril?
posté par Bernard Sonnerat
 
mardi 23 février 2021
Oiseaux
Atlas des Oiseaux de France Webinaire national
posté par Alexandre Roux (pro)
 
samedi 20 février 2021
Reptiles
Tous les serpents enfin protégés !
posté par Bernard Sonnerat
 
jeudi 18 février 2021
Oiseaux
l'atlas des Oiseaux de France est lancé !
posté par Benoit Feuvrier
 
jeudi 18 février 2021
Oiseaux
Enquête du Groupement d'Intérêt Scientifique Oiseaux Marins (GISOM)
posté par Bernard Sonnerat
 
lundi 1 février 2021
Oiseaux
Atlas Oiseaux de France : Que rechercher en février-mars?
posté par Benoit Feuvrier
 
jeudi 28 janvier 2021
Oiseaux
Oiseaux de France : abonnez-vous à la lettre d'info
posté par Bernard Sonnerat
 
lundi 25 janvier 2021
Oiseaux
Les recensements d'oiseaux aquatiques dans l'Ain à la mi-janvier 2021
posté par Alexandre Roux (pro)
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 223

Ligue pour la Protection des Oiseaux AIN
email: ain@lpo.fr
5 rue Bernard Gangloff - 01160 Pont d'Ain
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021