www.faune-ain.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Pyrale du Buis 16-18
       - 
Cigogne blanche 18-19
       - 
Effraie des clochers 16-18
       - 
Traquet motteux 2018
       - 
Chevalier culblanc 2018
       - 
Busard des roseaux 2018
       - 
Goéland leucophée 2018
       - 
Loir gris 17-18
       - 
Crocidure musette 15-18
       - 
Hermine 17-18
       - 
Muscardin 17-18
       - 
Rainette verte 16-18
       - 
Salamandre tachetée 2018
       - 
Paon du jour 2018
       - 
Sympétrum strié 2018
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste de la biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Mode d'emploi
 - 
Débuter avec Faune-Ain
Etudes et réseaux
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs : renseigner les codes
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
  Comptages Wetlands
    - 
Comptage Wetlands 2011
    - 
Comptage Wetlands 2012
    - 
Comptage Wetlands 2013
    - 
Comptage Wetlands 2014
    - 
Comptage Wetlands 2015
    - 
Comptage Wetlands 2016
    - 
Comptage Wetlands 2017
    - 
Comptage Wetlands 2018
  Suivis de migration
    - 
Les Conches : suivi de la migration postnuptiale 2010
    - 
Les Conches : suivi de la migration post-nuptiale 2011
    - 
Les Conches - Suivi de migration postnuptiale 2012
 - 
Observatoire National Rapaces
  Réseau Herpéto
    - 
Présentation du groupe
    - 
Classes d'abondance des amphibiens et des reptiles de l'Ain - octobre 2012
    - 
Inventaire des mares du département de l'Ain
    - 
Atlas régional herpétologique
    - 
Recensement des sites d'écrasement d'amphibiens
  Réseau micromammifères
    - 
Présentation du réseau
    - 
Programme 2012
  Réseau Loutre
    - 
Présentation du réseau
    - 
La loutre dans l'Ain
    - 
Protocole de recherche et saisie des données
  Réseau refuges
    - 
Présentation du réseau
    - 
Les activités du réseau
    - 
Partage d'expériences
Vie associative
 - 
Adhérer à la LPO Ain
  Circulaires
    - 
Cora Ain'fo 2010
    - 
Cora Ain'fo et Chroniques ornitho 2011
    - 
LPO Info - Ain - 2014
    - 
LPO Info - Ain - 2015
    - 
LPO Info - Ain - 2016
    - 
LPO Info - Ain - 2017
  Comptes rendus de sorties
    - 
Sortie "Découverte des reptiles" (2018)
    - 
Sortie "Découverte des reptiles" (2017)
    - 
Sortie "Grand-duc et papillotes" (2017)
    - 
Sortie "Découverte des Salamandres" (2017)
     Comptes-rendus 2011
       - 
La Dombes - novembre 2011
       - 
Eurobirdwatch aux Conches - octobre 2011
       - 
Grand-duc et papillotes dans les gorges de l'Ain - Décembre 2011
     Comptes-rendus 2012
       - 
La Dombes - mars 2012 : la remontée des fuligules
       - 
La Bresse - Avril 2012
       - 
Prospection Atlas des nicheurs : le Bugey - 13 Mai 2012
       - 
Amphibiens en Pays de Gex - Mai 2012
       - 
La Dombes - Novembre 2012
     Comptes-rendus 2013
       - 
Parc de Miribel - Février 2013
       - 
Les Pics - Mars 2013
       - 
Val de Saône - Avril 2013
       - 
Migration prénuptiale au Mont Myon - Mai 2013
       - 
Le Marais de Lavours - Juin 2013
       - 
Migration postnuptiale aux Conches - Octobre 2013
       - 
La Dombes - Novembre 2013
       - 
Grand-duc et papillotes - Décembre 2013
     Comptes-rendus 2014
       - 
Parc de Miribel - Février 2014
       - 
Amphibiens en Bresse / Dombes 30 mars 2014
       - 
Migration pré-nuptiale au Mont Myon - Mai 2014
       - 
Lac des Lésines - 22 juin 2014
       - 
Aux Conches après la rave… - Sept. 2014
       - 
Les Conches - Octobre 2014
  Code déontologie
    - 
Code déontologie
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 157
 
jeudi 18 octobre 2018
Oiseaux
braconnage et le trafic d'oiseaux

Communiqué de presse - mardi 16 octobre 2018

La LPO gagne en Cour de cassation

 

contre le braconnage et le trafic d'oiseaux

 

Mardi 16 octobre, la Cour de cassation vient de rejeter les pourvois de 11 braconniers aux ortolans 
qui essayaient encore de faire admettre une tolérance administrative de leur pratique et s’exonérer ainsi de leur culpabilité. Par 11 arrêts rendus ce 16 octobre 2018, la haute juridiction confirme les arrêts de la cour d’appel de Pau rendus il y a près d'un an (19/10/2017) qui rappelaient que le bruant ortolan est une espèce protégée sur le territoire national. Sa capture, destruction ou utilisation comme appelant de chasse sont interdits et constitutifs de délits passibles de 2 ans de prison et 150 000 € d’amende. 

La Cour de cassation confirme surtout qu’il n’y a aucune dérogation ni tolérance administrative de « nature à mettre à néant l’interdiction édictée par la loi ».

Encore récemment, deux députés des Landes, Boris Vallaud (PS), Lionel Causse (LREM) et une Sénatrice Monique Lubin (PS) intervenaient pour justifier le piégeage des ortolans mais aussi des pinsons.
La complaisance des autorités locales, et jusqu’au plus haut sommet de l’Etat, était, est et restera injustifiable à l’avenir.

C'est ainsi que le 11 octobre dernier, le tribunal correctionnel de Dax a condamné deux braconniers landais pris la main dans le sac en novembre 2016. Le nombre d’oiseaux saisis ne faisait aucun doute quant au caractère commercial de leurs activités. La nouvelle dérogation accordée par le Ministre en charge de l’écologie pour capturer des alouettes sert de prétexte pour attraper de nombreuses espèces protégées,
et en particulier le pinson des arbres. La LPO compte se rendre dans les Landes pour dénoncer ces pratiques illégales.

Chez l’un des braconniers, les agents de l’ONCFS avaient découvert une chasse aux pinsons composée de 78 matoles et 9 appelants. Deux oiseaux étaient pris au piège sous la matole. La perquisition à son domicile permettra de découvrir 444 passereaux dont 15 ortolans dans un congélateur, ainsi que 8 ortolans captifs, soit total de 452 passereaux protégés. En outre, les agents de l'ONCFS ont saisi un agenda faisant état de 241 ortolans capturés depuis 2005.

Le second détenait 80 matoles. Les agents ont découvert et saisi un total de 7 pinsons des arbres, 6 pinsons du Nord, 1 mésange charbonnière, 1 accenteur mouchet, 1 rouge gorge, et 1 sitelle torchepot, ainsi que 4 bruant zizi et 5 bruant ortolans. En outre, 36 pinsons et 5 passereaux ont été retrouvés morts et congelés à son domicile, soit 67 oiseaux protégés.

Les deux braconniers, reconnus coupables, écopent chacun de plusieurs amendes : 1000€ dont 300 avec sursis pour les délits + 100€ de contravention.  De plus, chacun devra à la LPO ainsi qu’à la Sepanso : 500€ de préjudice moral + 1000€ de préjudice écologique + 300€ d’article  475-1 du CPP soit 1800 € par association ou 3600€ pour les deux parties civiles.

Le 11 octobre, se tenait aussi la Conférence internationale sur le commerce illégal de la faune à Londres. Selon Mike Clake, directeur général de la RSPB, les gouvernements du nord doivent agir sans tarder.

En France, où Birdlife estime le nombre d’oiseaux braconnés à ½ million (!), la LPO continue son combat contre les piégeurs et trafiquants d’oiseaux chanteurs ou destinés à la consommation.


Pour Allain Bougrain Dubourg, « les dérogations autorisant le piégeage des oiseaux sous prétexte de tradition sont la porte ouverte à tous les trafics : les pièges sont en vente libre ; la police de la nature ne connait même pas les sites de piégeages. Et même si les quotas ont été ramenés cette année à la réalité des déclarations de capture de l’année dernière, comment l’Etat pourrait-il les faire respecter ? On ne va pas mettre un gendarme derrière chaque piégeur ?  Il est plus que temps que ces pratiques cessent.
Les citoyens le demandent (près de 30.000 avis défavorables et moins de 1% favorable lors de la consultation publique de l’été dernier). »

Télécharger le rendu de la Cour de cassation

 

Bien cordialement

 

Yves VERILHAC

Directeur Général LPO

Managing director

Tél. +33 (0)5 46 82 12 34

Fonderies Royales - CS 90263 - 17305 Rochefort cédex

http://www.lpo.fr/

 

La LPO est le représentant officiel de BirdLife International en France

cid:image005.png@01D16D5B.E43E3A70

posté par Bernard Sonnerat
 
lundi 15 octobre 2018
Comment inviter la nature chez vous ? Rendez-vous à Pérouges le 18/11
L’actualité environnementale alerte une fois de plus sur les dangers qui menacent notre environnement naturel et toute la vie qu’il renferme. Pour contribuer, par un engagement citoyen, à lutter contre le déclin de la biodiversité tout en vivant une heureuse complicité avec la nature, vous pouvez agir en découvrant comment accueillir et protéger la biodiversité chez soi, sur son terrain, son jardin et même son balcon.
 
Venez découvrir comment créer un refuge pour la Nature un havre de paix pour le tout vivant par des gestes simples et de bonnes pratiques.
Une enquête participative sur les hirondelles et les chauves-souris a été mise en place cette année sur Pérouges avec l'école municipale. Cette présentation sera l'occasion pour la LPO d'exposer les résultats et d'apporter des éléments sur la sauvegarde de ces espèces en danger dans nos villages

L'ACER (association de la Côtière pour l'écologie et la revalorisation) et la LPO (ligue pour la protection des oiseaux de l’Ain) vous proposent une animation avec des explications, des conseils et des exemples pour accueillir la nature chez soi, le dimanche 18 novembre 2018 à 14h30 dans un site de notre patrimoine remarquable, la ferme de Pérouges, 8 rue de la citée 01 800  Pérouges.

posté par Alexandre Roux (pro)
 
lundi 8 octobre 2018
Balade contée dans le cadre du jour de la nuit

RDV le samedi 13 octobre à 19h30 sur le parking de la réserve (durée : environ 1h30).

Dans le cadre de la 10ème édition du "Jour de la Nuit", la LPO coordination Auvergne Rhône-Alpes, association d'étude et de protection de la nature, vous propose une animation contée à la Réserve Naturelle Régionale de la Galerie du Pont des Pierres, située sur la commune de Montanges. Venez à la découverte du monde nocturne au travers de récits de chauves-souris, maîtresses de la nuit ! Animation gratuite. RDV à 19h30 sur le parking de la réserve côté Confort. Bienvenue aux adultes et aux enfants de plus de 8 ans ! Prévoir des vêtements chauds, des chaussures de marche et une lampe de poche.

Inscription obligatoire au 09 70 90 20 61 ou au 07 83 58 79 45. Annulation possible selon conditions météorologiques.

posté par Alexandre Roux (pro)
 
mercredi 12 septembre 2018
Arachnides, mollusques,... n'oubliez pas Faune-France !

Depuis le 1er juillet de l'année dernière, Faune-Ain a un grand frère (oui, un grand frère plus jeune, c'est original mais c'est comme ça) qui s'appelle faune-france.org

Faune-France fonctionne exactement comme Faune-Ain, et les deux sites sont étroitement liés puisque, pour les taxons présents sur Faune-Ain (oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens etc), ils sont synchronisés. Toute donnée saisie sur Faune-Ain apparaît immédiatement sur Faune-France, et réciproquement, toujours, donc, pour les taxons en question. Ce sera le cas pour une Mésange charbonnière ou un Frelon européen.

En revanche, qu'arrive-t-il si vous observez dans l'Ain une Argiope fasciée (Araignée), ou bien un Ver luisant ou un Escargot petit-gris ? Impossible de les saisir sur Faune-Ain car, faute de vérificateurs disponibles en interne ou chez nos associations partenaires, nous ne pouvons ouvrir l'onglet.

Pour autant, ne vous laissez pas abattre et foncez sur Faune-France. Un très grand nombre de taxons, notamment d'insectes, mais aussi les araignées ou les escargots y sont accessibles à la saisie. Vos données intégreront alors les analyses nationales, et pour vous, cela vous fait un support informatique en ligne où les stocker et les gérer.

Ne laissez pas traîner de données au fond d'un tiroir ! Récente ou ancienne, toute donnée aindinoise "hors Faune-Ain" a sa place sur Faune-France.

Vous êtes déjà quelques-uns à contribuer aux taxons "hors Faune-Ain" sur Faune-France... allons encore plus loin !

Merci à tous,

L'équipe Faune-Ain

posté par Alexandre Roux (pro)
 
vendredi 7 septembre 2018
Mammifères
Atlas des Mammifères de Rhône-Alpes : lettre d'information n°2

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication du deuxième numéro de la lettre d'information de l'atlas des mammifères de Rhône- Alpes. Vous pouvez en prendre connaissance :

- sur la plateforme de l'atlas :

https://atlasmam.fauneauvergnerhonealpes.org/actualites/les-dernieres-news/la-newsletter-frapna/

ou directement via le lien suivant : http://f01.createsend1.com/t/ViewEmail/d/5B595686E0934255

Bonne lecture.

posté par Bernard Sonnerat
 
mercredi 29 août 2018
Reptiles
Rappel : Changements de nomenclature ou "l'affaire de la Collier"

Avec l'avancée des connaissances, notamment du fait des progrès de la génétique, la science appréhende toujours plus finement la complexité du vivant.

Les reptiles et amphibiens d'Europe font actuellement l'objet de nombreux travaux, qui se traduisent par quelques changements de perspective. Ainsi, le Crapaud commun a été récemment divisé en deux espèces, les Crapauds commun, présent dans le nord-est de la France, et épineux, dans le sud-ouest. Nous avons répercuté ce changement dans Faune-France depuis déjà quelques temps.

La Couleuvre à collier, elle aussi, a fait l'objet d'une profonde révision de son statut. Elle a été divisée en plusieurs espèces distinctes : 

- La Couleuvre à collier Natrix natrix, vit au-delà du Rhin et en Europe du Nord. Elle n'est à priori pas présente en France. Elle est qualifiée de Couleuvre à collier nordique ;

- La Couleuvre helvétique Natrix helvetica est l'espèce la plus abondante et la mieux répartie en France ; de façon transitoire, elle sera dénommée Couleuvre à collier helvétique sur Faune-France pour que la transition du nom soit progressive. Le changement automatique de nom se fera dans les prochains jours pour les données d'archive.

- La sous-espèce corse de la Couleuvre helvétique Natrix helvetica corsa n'a pas encore de nom vernaculaire officiel. Elle est temporairement dénommée Couleuvre à collier corse. Nous avons déjà procédé au changement de nom.

- La Couleuvre à collier de la péninsule Ibérique, aussi présente dans les Pyrénées-Orientales et l'Aude a été élevée au rang d'espèce. Elle s'appelle désormais la Couleuvre astreptophore Natrix astreptophora. Nous l'appellerons, de façon transitoire, Couleuvre à collier astreptophore.

Pendant une brève période de transition, nos données de Couleuvre à collier déjà saisies vont apparaître comme "Couleuvre à collier nordique" alors que chez nous, cent pour cent des "collier" sont en réalité des Couleuvres helvétiques Natrix helvetica. Ne vous en alarmez pas et n'y touchez surtout pas: Biolovision va procéder dans les jours prochains à la mise à jour des nomenclatures pour intégrer ces modifications. Toutes nos données se retrouveront automatiquement avec la bonne étiquette donc pas de panique.

Deux autres reptiles font peau neuve

- Le Lézard vert a été divisé lui aussi en deux espèces, il y a déjà plusieurs années. Lacerta bilineata qualifié jusqu'ici de Lézard vert occidental doit désormais être qualifié de Lézard à deux raies.

- La Couleuvre à échelon est désormais intégrée au genre Zamenis et devient donc Zamenis sclaris.

Du neuf aussi chez les tritons

Triturus carnifex appelé jusqu’ici Triton crêté italien, est une espèce valide. Son nom vernaculaire est désormais le Triton bourreau - oui comme monsieur Deibler avec sa mécanique.

posté par Alexandre Roux (pro)
 
dimanche 22 juillet 2018
Orthoptères
liste rouge pour les Orthoptères de Rhône-Alpes

information

Une nouvelle liste rouge pour les Orthoptères de Rhône-Alpes - Préfiguration du Pôle Invertébrés

Plus de 100.000 données analysées

Sous la coordination de Eric Sardet (Bureau d’Etudes Insecta), un groupe d’experts a analysé plusieurs milliers de données d’observations des Orthoptères de Rhône-Alpes. Cette évaluation complète ainsi la liste rouge des orthoptères de l’ex-Auvergne produite en 2017 (E.Boitier).

Au total, 115 671 données ont été récoltées, 10 706 données ne sont pas exploitables (localisation trop imprécise et doublons) et 168 données ont été invalidées. Plus de 100.000 données ont donc pu être mobilisées pour produire cette analyse.

La couverture régionale de l’ensemble des données représente 43% du territoire selon les méthodes de l’UICN, (mailles de 2 km x 2 km) – ce qui peut être considéré comme une couverture très satisfaisante pour ce groupe d’insectes.

bonne lecture

posté par Bernard Sonnerat
 
vendredi 22 juin 2018
Oiseaux
Bilan wetlands France 2017

Le bilan national 2017 des comptages Wetlands est désormais disponible.

https://www.lpo.fr/actualites/zoom-sur-les-resultats-des-comptages-wetlands-2017-dp1

Désormais élargi à de nouvelles espèces, ce bilan global fait état des tendances de leurs effectifs ainsi que de leur répartition sur le territoire en période hivernale. Il est d’avantage détaillé pour les anatidés, foulques et limicoles, à travers des monographies illustrées et commentées pour chaque espèce, que pour les plongeons, grèbes, ardéidés, threskiornithidaes et les espèces rares ou allochtones, pour lesquels seuls les chiffres bruts et les tendances sont exposés. 

Une étude détaillée des données par espèces d’anatidés, foulques et limicoles, permet de présenter les effectifs de 2011 à 2017 ; le top 10 des sites qui contiennent les plus gros effectifs ; la courbe des tendances des populations et la carte de distribution hivernale. Ces données compilées permettent également de dresser la liste des sites classés d’importance internationale selon les critères 5 et 6 de Ramsar.

L’importance et les variations des populations d’oiseaux d’eau présentée en annexe permettent au gestionnaire ou au coordinateur de comparer leurs données avec les données nationales et les données de la voie de migration.

Bonne lecture

posté par Bernard Sonnerat
 
samedi 16 juin 2018
Oiseaux
Cartes Google et Règlement européen sur la protection des données

Message relayé de Faune France

"La toute récente annonce de Google, informant ses utilisateurs du caractère désormais payant de son interface de programmation vers Google Earth et Google Maps, a des conséquences importantes sur les outils VisioNature. L'équipe de Biolovision et l'ensemble des partenaires européen du dispositif VisioNature travaillent activement à trouver des solutions alternatives.

Dans un premier temps, les cartes OpenStreetMaps serviront de nouveau support cartographique à nos portails naturalistes.

Par ailleurs, nous travaillons activement à l'évaluation du Règlement général sur la protection des données (RGDP) sur les outils VisioNature. La démarche de mise en conformité à l'échelle européenne et française est engagée, avec le support d'un cabinet d'avocats spécialisés. Nous vous tiendrons informés des conséquences de ce texte sur nos portails et vous proposerons des Conditions générales d'utilisation profondément remaniées."

posté par Bernard Sonnerat
 
jeudi 14 juin 2018
Avis de la Ligue Pour la Protection des Oiseaux de l’Ain à propos du nouveau schéma départemental de gestion cynégétique

Avis de la Ligue Pour la Protection des Oiseaux de l’Ain à propos du nouveau schéma départemental de gestion cynégétique

Bonjour à tous,
 
Le "Schéma départemental de gestion cynégétique 2018-2024" est actuellement mis à consultation du public par les services de l’État jusqu'au vendredi 15 juin.
 
Ce dernier est téléchargeable via : http://www.ain.gouv.fr/consultation-du-public-sur-le-projet-d-arrete-a4924.html
 
Votre contribution est à envoyer par courriel (en précisant l’objet : Consultation SDGC) à : ddt-spge-fspc@ain.gouv.fr
Document à télécharger :  SDGCAin2018avisLPO-1355.pdf
posté par Alexandre Roux (pro)
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 157

Ligue pour la Protection des Oiseaux AIN
email: ain@lpo.fr
5 rue Bernard Gangloff - 01160 Pont d'Ain
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018