www.faune-ain.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Pyrale du Buis 16-18
       - 
Effraie des clochers 16-18
       - 
Grue cendrée 2017
       - 
Grand Corbeau 17-18
       - 
Pic noir 17-18
       - 
Bouvreuil pivoine 17-18
       - 
Accenteur mouchet 17-18
       - 
Castor d'Eurasie 16-17
       - 
Crocidure musette 15-19
       - 
Rainette verte 16-18
       - 
Vulcain 2017
       - 
Grillon des bois 2017
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste de la biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Mode d'emploi
 - 
Débuter avec Faune-Ain
Etudes et réseaux
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs : renseigner les codes
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
  Comptages Wetlands
    - 
Comptage Wetlands 2011
    - 
Comptage Wetlands 2012
    - 
Comptage Wetlands 2013
    - 
Comptage Wetlands 2014
    - 
Comptage Wetlands 2015
    - 
Comptage Wetlands 2016
    - 
Comptage Wetlands 2017
  Suivis de migration
    - 
Les Conches : suivi de la migration postnuptiale 2010
    - 
Les Conches : suivi de la migration post-nuptiale 2011
    - 
Les Conches - Suivi de migration postnuptiale 2012
 - 
Observatoire National Rapaces
  Réseau Herpéto
    - 
Présentation du groupe
    - 
Classes d'abondance des amphibiens et des reptiles de l'Ain - octobre 2012
    - 
Inventaire des mares du département de l'Ain
    - 
Atlas régional herpétologique
    - 
Recensement des sites d'écrasement d'amphibiens
  Réseau micromammifères
    - 
Présentation du réseau
    - 
Programme 2012
  Réseau Loutre
    - 
Présentation du réseau
    - 
La loutre dans l'Ain
    - 
Protocole de recherche et saisie des données
  Réseau refuges
    - 
Présentation du réseau
    - 
Les activités du réseau
    - 
Partage d'expériences
Vie associative
 - 
Adhérer à la LPO Ain
  Circulaires
    - 
Cora Ain'fo 2010
    - 
Cora Ain'fo et Chroniques ornitho 2011
    - 
LPO Info - Ain - 2014
    - 
LPO Info - Ain - 2015
    - 
LPO Info - Ain - 2016
    - 
LPO Info - Ain - 2017
  Comptes rendus de sorties
    - 
Sortie "Découverte des reptiles" (2017)
     Comptes-rendus 2011
       - 
Eurobirdwatch aux Conches - octobre 2011
       - 
La Dombes - novembre 2011
       - 
Grand-duc et papillotes dans les gorges de l'Ain - Décembre 2011
     Comptes-rendus 2012
       - 
La Dombes - mars 2012 : la remontée des fuligules
       - 
La Bresse - Avril 2012
       - 
Prospection Atlas des nicheurs : le Bugey - 13 Mai 2012
       - 
Amphibiens en Pays de Gex - Mai 2012
       - 
La Dombes - Novembre 2012
    - 
Sortie "Découverte des Salamandres" (2017)
     Comptes-rendus 2013
       - 
Parc de Miribel - Février 2013
       - 
Les Pics - Mars 2013
       - 
Val de Saône - Avril 2013
       - 
Migration prénuptiale au Mont Myon - Mai 2013
       - 
Le Marais de Lavours - Juin 2013
       - 
Migration postnuptiale aux Conches - Octobre 2013
       - 
La Dombes - Novembre 2013
       - 
Grand-duc et papillotes - Décembre 2013
     Comptes-rendus 2014
       - 
Parc de Miribel - Février 2014
       - 
Amphibiens en Bresse / Dombes 30 mars 2014
       - 
Migration pré-nuptiale au Mont Myon - Mai 2014
       - 
Lac des Lésines - 22 juin 2014
       - 
Aux Conches après la rave… - Sept. 2014
       - 
Les Conches - Octobre 2014
  Code déontologie
    - 
Code déontologie
Les liens

Migration prénuptiale au Mont Myon - Mai 2013

La sortie LPO-Ain du 12 mai 2013 nous conduit au Mont Myon (Revermont). Il s'agit d'observer la migration pré-nuptiale. Pierre nous a prévenus : les deux qualités principales du « spotteur » de migration sont : l’espoir…et l’espoir !

De l'espoir, et un certain courage, il en faut, pour s'extraire du lit au petit matin ce gris et froid dimanche, au beau milieu des "saints de glace". Nous sommes pourtant 8, puis 9... puis 11 sur le petit col, pointant nos instruments vers un ciel peu engageant.

Pierre explique que le Mont Myon est un bon site pour la migration venant du sud (la pré-nuptiale), et les Conches, pour celle venant du nord (la post-nuptiale). Allons-y donc pour la pré-nuptiale !

La fauvette à tête noire reste gaie et la grive musicienne se joint à son aubade. Le coucou est plutôt gai, lui aussi. Mais le bruant zizi nous ramène au triste souvenir du réveil qui nous a tirés d'un bienheureux sommeil. Le torcol est guère moins mécanique, mais il renforce notre espoir : un torcol, venu du sud du Sahara, un pic pas très pic et qui ne pique guère, c'est bien intéressant. Pierre sort sa boîte à musique, et torcolle à souhait. L'animal répond, mais ne se montre point. Il nous nargue. *

Mais voici, au sommet d'un petit arbre, une fauvette grisette. Puis d'aucuns voient poindre à l'horizon un faucon crécerelle : un jeune mâle dit Pierre, car son croupion est gris bleu. Avouerai-je que je n'ai même pas vu l'oiseau ? Un héron cendré, tout en ailes, s'approche du col. Au loin, pas très loin, on aperçoit les rideaux de la pluie. Mais non, mais non, elle ne vient pas vers nous. D'ailleurs, la Présidente n'est pas équipée pour. Comme elle, porteuse d'espoir, l'alouette lulu monte au ciel et chante sur nos têtes. Elle a, dit-on, un vol circulaire, mais aujourd'hui, fait du surplace et son beau chant ne résonne guère.

Toujours pas de migration... Faute de grives, on mange des merles (peut-on écrire une telle ignominie sur un site LPO ??) : voici, au flanc du Mont Myon, une chevrette. Puis, plus haut, c'est un couple de chevreuils, immobiles, comme prostrés, durant de longues minutes. Il y a un lynx, sûrement un lynx, ricane l'un. Une buse variable proclame un autre...

 

Pierre baisse le nez. Les prairies sèches sont encore sèches : et si nous passions aux orchidées ?

Orchis brûlée - Photo F.Mosneron

Orchis Homme Pendu - Photo F. Mosneron

Orchis mâle - Photo F.Mosneron

Ce petit là, c'est un orchis brûlé. Et celui-ci, il est encore en boutons, mais c'est un orchis militaire. Et çà, l'ébène enchâssé de noyaux... c'est une crotte de mustélidé, une fouine peut-être. Tu comprends, elle marque son territoire ! Ah, voici un orchis mâle, dressant vaillamment son dard vers le ciel.

Le ciel... et oui, le ciel, il commence à nous tomber sur la tête. Tous aux capuchons, de longue-vue, bien sûr. Deux chevreuils mâles, à leur tour, sont prostrés.

Là, c'est un orchis bouc, très grand, mais tout vert encore : peut-on en attendre moins d'un bouc ? Et voici l'homme pendu, qui tire déjà vers le jaune. Pas gaie, la sortie. Deux pigeons ramiers passent, toujours point de migration...

Suffit dit Pierre, on lève le camp. On se rabat sur l'étang de Chevignat.

Pas mal, l'étang : ils ont planté de belles essences, et puis, au-delà des moineaux et du pinson, on entend le rossignol, la tourterelle, le bruant zizi, la bergeronnette grise. On voit même un pic vert. Et un torcol, puis deux ! Deux torcols, dans les vieux arbres fruitiers qu'ils affectionnent ! Il faut avoir l'oeil, car torcol ou vieille branche, c'est du pareil au même. Marc est ému : quelle finesse dans le dessin du plumage, il n'y a pas plus beau que le torcol. Que d'yeux braqués sur les torcols, que de photos immortelles.

Il pleut des cordes. Une énorme couleuvre à collier gît dans l'allée, déchiquetée. Il est 11 h. On va en rester là. C'est déjà bien assez dense pour que le scribe fasse le compte-rendu. Et puis il y a eu le torcol. A bientôt, sous de meilleurs auspices !

 

F. Mosneron