www.faune-ain.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.lpo.fr
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Pyrale du Buis 2017
       - 
Aigrette garzette 2017
       - 
Balbuzard pêcheur 2017
       - 
Chevalier sylvain 2017
       - 
Gobemouche noir 2017
       - 
Grand Corbeau 17-18
       - 
Tarier des prés 2017
       - 
Castor d'Eurasie 16-17
       - 
Crocidure musette 15-19
       - 
Rainette verte 2017
       - 
Argus bleu-nacré 2017
       - 
Vulcain 2017
       - 
Grillon des bois 2017
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste de la biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Mode d'emploi
 - 
Débuter avec Faune-Ain
Etudes et réseaux
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs : renseigner les codes
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
  Comptages Wetlands
    - 
Comptage Wetlands 2011
    - 
Comptage Wetlands 2012
    - 
Comptage Wetlands 2013
    - 
Comptage Wetlands 2014
    - 
Comptage Wetlands 2015
    - 
Comptage Wetlands 2016
    - 
Comptage Wetlands 2017
  Suivis de migration
    - 
Les Conches : suivi de la migration postnuptiale 2010
    - 
Les Conches : suivi de la migration post-nuptiale 2011
    - 
Les Conches - Suivi de migration postnuptiale 2012
 - 
Observatoire National Rapaces
  Réseau Herpéto
    - 
Présentation du groupe
    - 
Classes d'abondance des amphibiens et des reptiles de l'Ain - octobre 2012
    - 
Inventaire des mares du département de l'Ain
    - 
Atlas régional herpétologique
    - 
Recensement des sites d'écrasement d'amphibiens
  Réseau micromammifères
    - 
Présentation du réseau
    - 
Programme 2012
  Réseau Loutre
    - 
Présentation du réseau
    - 
La loutre dans l'Ain
    - 
Protocole de recherche et saisie des données
  Réseau refuges
    - 
Présentation du réseau
    - 
Les activités du réseau
    - 
Partage d'expériences
Vie associative
 - 
Adhérer à la LPO Ain
  Circulaires
    - 
Cora Ain'fo 2010
    - 
Cora Ain'fo et Chroniques ornitho 2011
    - 
LPO Info - Ain - 2014
    - 
LPO Info - Ain - 2015
    - 
LPO Info - Ain - 2016
    - 
LPO Info - Ain - 2017
  Comptes rendus de sorties
     Comptes-rendus 2011
       - 
Eurobirdwatch aux Conches - octobre 2011
       - 
La Dombes - novembre 2011
       - 
Grand-duc et papillotes dans les gorges de l'Ain - Décembre 2011
    - 
Sortie "Découverte des reptiles" (2017)
     Comptes-rendus 2012
       - 
La Dombes - mars 2012 : la remontée des fuligules
       - 
La Bresse - Avril 2012
       - 
Prospection Atlas des nicheurs : le Bugey - 13 Mai 2012
       - 
Amphibiens en Pays de Gex - Mai 2012
       - 
La Dombes - Novembre 2012
     Comptes-rendus 2013
       - 
Parc de Miribel - Février 2013
       - 
Les Pics - Mars 2013
       - 
Val de Saône - Avril 2013
       - 
Migration prénuptiale au Mont Myon - Mai 2013
       - 
Le Marais de Lavours - Juin 2013
       - 
Migration postnuptiale aux Conches - Octobre 2013
       - 
La Dombes - Novembre 2013
       - 
Grand-duc et papillotes - Décembre 2013
     Comptes-rendus 2014
       - 
Parc de Miribel - Février 2014
       - 
Amphibiens en Bresse / Dombes 30 mars 2014
       - 
Migration pré-nuptiale au Mont Myon - Mai 2014
       - 
Lac des Lésines - 22 juin 2014
       - 
Aux Conches après la rave… - Sept. 2014
       - 
Les Conches - Octobre 2014
  Code déontologie
    - 
Code déontologie
Les liens

Amphibiens en Pays de Gex - Mai 2012

 

Le samedi 5 mai, je me suis rendue dans le pays de Gex, à la découverte des « gluants » du bois de Ban (Péron). Pour atteindre ce bout du département de l’Ain, coincé entre les monts du Jura et les Alpes, il faut passer la cluse de Léaz/Collonges, gorge creusée par le Rhône, en sortie du bassin genevois transversalement par rapport à l'axe Crêt d'Eau/Vuache  qui termine la Haute Chaîne du Jura au sud-est.

http://files.biolovision.net/www.faune-ain.org/userfiles/Illustrations/IllustrationsortieCORA20120505/2012-15-05SchemaCluse.jpg

Schéma d’une cluse (source : wikipédia)

Lors de la dernière glaciation, l'énorme glacier du Rhône recouvrait toute cette région. Son retrait progressif entraîna l’écoulement d’un torrent, le futur Rhône, qui creusa cette ouverture.

 

A une époque reculée (ère secondaire), ces montagnes étaient une mer, la présence de coraux fossilisés en témoigne…

http://files.biolovision.net/www.faune-ain.org/userfiles/Illustrations/IllustrationsortieCORA20120505/P01.jpg

Fossiles de Coraux

Le Bois de Ban est une forêt communale gérée par l’ONF montrant deux visages. Le premier, des arbres d’essence étrangère plantés alignés il y a trente ans mais qui ont très peu  poussé, le second, un boisement moins contrôlé d’arbres locaux et une présence d’une flore importante. L'exploitation mécanique déforme fortement les chemins, creusant des ornières qui s’assèchent difficilement. Un lieu de prédilection pour les amphibiens!

Objectif de la sortie : le sonneur à ventre jaune (Bombina variegata), un petit amphibien ressemblant à un crapaud de cinq centimètres adulte avec une pupille en forme de cœur.Les ornières ayant développées des plantes aquatiques sont privilégiées par ce batracien. Il affectionne une eau calme et utilise les plantes pour accrocher ses œufs.

Si sa face dorsale est terne, avec une peau de teinte terreuse, sa face ventrale affiche un beau jaune tacheté de motifs noirs. Chaque sonneur a des dessins qui lui sont propres, grâce auxquels il peut être identifié.

http://files.biolovision.net/www.faune-ain.org/userfiles/Illustrations/IllustrationsortieCORA20120505/P02Sonneur.jpg

Sonneur dans une ornière

 

On peut se demander pourquoi une telle coloration sous le ventre, souvent les couleurs vives sont là pour prévenir d’éventuels prédateurs d’une toxicité. Le sonneur a une technique de défense particulière, il s’arc-boute pour présenter son ventre, exposant ainsi ses couleurs. Il passe l’hiver dans la vase, se reproduit de mai à juillet.

Le mâle s’accroche à la femelle (amplexus). Le couple se déplace de concert, le mâle participant à l’aide de ses pattes postérieures aux mouvements. Une dizaine d’œufs sont pondus à la fois et accrochés aux plantes, ce plusieurs fois.

http://files.biolovision.net/www.faune-ain.org/userfiles/Illustrations/IllustrationsortieCORA20120505/P03ramplexus.jpg

Amplexus

 

Des tritons occupent aussi ces flaques d’eau marron :

  • Le triton crêté (Triturus cristatus s.l.), un gros triton qui peut atteindre 18 cm, avec un ventre orange marqué de taches noires. Le mâle est reconnaissable à sa crête dorsale qu’il exhibe à la période des amours. La sous-espèce présente dans le bois de Ban est difficilement identifiable avec certitude. Il est probable que la sous-espèce nominale (T. cristatus cristatus) ait été remplacée ou hybridée par la sous-espèce italienne introduite en Suisse et se comportant comme une espèce invasive (T. cristatus carnifex).
  • Le triton alpestre (Mesotriton alpestris), triton de petite taille, 9 cm maximum, le ventre est orange sans points, les flancs sont ponctués. Le mâle a une coloration bleutée en période de reproduction avec une crête pointillée peu élevée sur le dos.
  • Le triton palmé (Lissotriton helveticus),un triton de petite taille 8 cm. A la période des amours, le mâle porte de larges palmures aux pattes postérieures et un filament  au bout de la queue.

 

Des têtards emplissent certaines flaques, le têtard de crapaud commun se reconnaît à ses yeux rapprochés et à l’absence de ponctuations ventrales. Le têtard de la grenouille rousse a de petits points sur le dessus et le dessous.

http://files.biolovision.net/www.faune-ain.org/userfiles/Illustrations/IllustrationsortieCORA20120505/P04.jpg

Têtards

 

Des larves de salamandre occupent aussi les ornières centrales aux eaux calmes comme celles latérales à l’eau plus courante. Elles ont déjà la forme de salamandre mais possèdent des branchies pour respirer. Pour les différencier des larves de tritons, il faut observer le départ des pattes, on peut voir une tache claire, tache absente chez la larve de triton.

Trois heures de ballade, d’ornières en plan d’eau, de croassements de grenouilles (Pelophylax sp.) en chants d’oiseaux, de bottes coincées dans la boue en glissades.

Et pour que cette journée soit complète, après les amphibiens, Stéphane et Marjorie m’ont emmené à la chasse aux serpents dans une ancienne carrière, à flanc de montagne. Pas de serpent, il ne faisait certainement pas assez chaud, mais deux grands corbeaux, un pouillot de Bonelli, des fleurs, lichens, mousses et une vue sur les Alpes…

http://files.biolovision.net/www.faune-ain.org/userfiles/Illustrations/IllustrationsortieCORA20120505/P05orphysmouchegexmai.jpg

Orphys mouche

 

Un grand merci à tous deux pour leur disponibilité et leur gentillesse.

Rédaction commune Brigitte Fournier et Stéphane Gardien


Ligue pour la Protection des Oiseaux AIN
email: ain@lpo.fr
5 rue Bernard Gangloff - 01160 Pont d'Ain
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017